Oui, j'avoue, quand je suis malade, je fonce direct sur internet...
Alors certes, pour un bouton, on m'annonce un cancer de la peau, pour de la fièvre une maladie orpheline incurable qui va me faire mourir dans d'atroces souffrances, mais voilà, Docteur Google ne me coûte rien et ne creuse pas le trou de la sécu ! Docteur Google est mon ami, il me rassure, m'angoisse, mais il me répond en 0,04 secondes, il est trop fort ! Je ne peux plus m'en passer...
Oui, je sais, c'est mal ... mal ?! aie ! oui !!! Désolée je fonce cliquer sur ma petite souris pour me soulager ...


Voilà un des premiers épisodes, qui illustre un article de "femme actuelle" sur le sujet, numéro 1371, page 8


hypocondriaque grace au net
envoyé par prodnouillesque